« The Future by Airbus »

Grand, beau, intelligent, le prochain Airbus n’a pas fini de nous faire rêver. Le problème ? Il faudra patienter jusqu’à 2050 pour embarquer dans ce vertige de transparences.

Dévoilé à Londres une semaine avant l’ouverture du salon du Bourget, le concept plane d’Airbus multiplie les audaces. La plus évidente reste, à l’avant, sa déconcertante coque transparente, garante d’une vision panoramique sans précédent. « Calquée sur l’ossature d’un oiseau », la cabine rompt avec l’organisation traditionnelle des espaces et propose différentes zones dédiées à la détente ou au travail. Jusqu’ici tout va bien.

Puis Airbus bascule (et nous avec) dans une nouvelle dimension, conçoit une cabine intelligente qui repère les besoins des voyageurs et y répond spontanément. Les matériaux utilisés seront autonettoyants et se régénèreront « naturellement » si nécessaire.

L’avionneur, qui joue la carte écologique, prévoit également d’alimenter l’éclairage et certains dispositifs électriques de la cabine grâce à l’énergie corporelle dégagée par les passagers et récupérée via les sièges.

Mais, qu’on se le dise, les innovations présentées ici ne sont que quelques-unes des solutions à couper le souffle que proposera l’avionneur dès 2050, voire 2030. Plusieurs d’entre elles utiliseront des matériaux qui n’existent pas encore, des technologies qui restent à inventer, des process à imaginer. Pour les équipes à pied d’œuvre sur ce projet, 2050 risque d’arriver bien vite !

Crédits photos : AIRBUS S.A.S.

Publicités

4 réflexions au sujet de « « The Future by Airbus » »

  1. L’avion va consommer plusieurs milliers de tonnes de carburant par voyage mais économisera quelques centilitres grâce à l’utilisation de l’énergie corporelle des passagers….
    Je suis mauvaise langue : de toutes façons il s’agira d’agro-carburants de 3ème ou 4ème génération donc pas de problème écologique. On parle bien de 2050.
    A ce sujet « Pour les équipes, 2050 risque d’arriver bien vite » mais j’espère que je serai quand même à la retraite d’ici là !
    Quid de l’avion hypersonique (4800 km/h) prévu par Airbus à ce même horizon ? On en parle peu je trouve.

    • Non mais qu’est-ce qu’il a, le Fâcheux ?! ;-)
      C’est pourtant vrai : l’énergie corporelle sera dédiée à l’alimentation des mille gadgets de la cabine (terrain de golf virtuel, projection d’images de forêt tropicale, etc., c’est à se demander pourquoi un toit en verre !) ; le décollage et le déplacement seront assurés par de « vraies » énergies et, a priori, des agro-carburants.
      Effectivement, l’accident (au sol…) de l’A380 a volé la vedette à l’avion hypersonique. Je ferai un petit billet sur ce drôle d’engin (Paris-Tokyo en 2 h 30, contre 13 heures actuellement) la semaine prochaine… ;-)

      • Et donc si tous les autres passagers dorment, je ne pourrai pas utiliser le terrain de golf virtuel?

      • Tu soulèves ici un épineux et, il faut bien le dire, douloureux problème. Personnellement, j’en étais restée à « comment réussir son swing avec un déambulateur ? « , mais la réalité m’apparaît désormais sous un jour nettement moins prometteur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s