La fin de la conquête spatiale ?

Avant même d’avoir vraiment commencé, l’exploitation de l’espace pourrait bien être suspendue. La raison ? La surabondance de débris en orbite autour de la Terre rendrait ces expéditions périlleuses.

Dans les faits, combien sont-ils ? Plusieurs dizaines ?… Quelques centaines ?… La NASA recense actuellement 22 000 débris importants (fragments de navettes, satellites hors-service, étages de lanceurs !…) et 350 millions (!) de déchets de petite taille parmi lesquels 300 000 mesurent de 1 à 10 centimètres et sont donc susceptibles de causer d’importants dégâts.

A l’initiative du Comité des Nations unies pour l’utilisation pacifique de l’espace extra-atmosphérique, des réflexions sont en cours pour, bien sûr, arrêter cette pollution, mais aussi envisager des solutions de nettoyage efficaces et réalistes (moteur ionique, kit de désorbitation, voile solaire, filet, etc.).

Ce travail risque d’être d’autant plus complexe à mener que, le Cnes le rappelle, « des réflexions autour de questions d’ordre politique, juridique et économique s’imposent également : quel degré de précision sur la position d’un satellite peut-on fournir sans engager la sûreté nationale ? Qui nettoie et qu’a-t-on le droit de nettoyer ? Qui finance ? Doit-on mettre en place une taxe « déchets spatiaux » ? », etc.

Illustration : vue des débris spatiaux gravitant en orbites basses autour de la Terre.

© NASA.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s