« Mithos » entre dans la légende

Alors que les constructeurs s’interrogent sur « la voiture de demain », le designer Tiago Miguel Inacio présente le modèle d’après-demain. Electromagnétique.

Baptisé « Mithos », ce concept-car relève avant tout du rêve éveillé : imaginé sans tenir compte des contraintes de coût, de la disponibilité des technologies ou même des lois de la physique, ce projet électrique disposerait d’un moteur à induction électromagnétique d’1,5 mégawatt (l’équivalent de 2011 chevaux), imparable pour atteindre les 100 km / h en 2,1 secondes. Et monter jusqu’à 398 km/h en 12 secondes seulement.

Mais le designer portugais va encore plus loin et dote de la technologie « Quantum Boost » ce modèle avant-gardiste : concrètement, « Mithos » serait capable d’entrer en lévitation magnétique dans l’air. Ainsi libéré de la résistance du sol, il atteindrait la vitesse maximale de… 655 km /h.

Côté carrosserie, cette supercar habilement inspirée de la Batmobile de Tim Burton serait constituée de panneaux en fibre à mémoire de forme, capable de reprendre leur courbes initiales en cas de choc.

Alors, certes, « Mithos » est un rêve… il n’empêche qu’on aimerait bien que nos rêves soient tous aussi beaux que celui-là.

Publicités

Véhicule solaire : une affaire qui roule pour Citroën

Décidément en forme, Citroën développe un projet de citadine capable de fonctionner grâce aux cellules photovoltaïques intégrées dans son toit. Eclairage.

Tout en courbes et rondeurs, ce modèle affiche un format de poche (2,45 mètres de long, 1,8 mètre de large et 1,79 mètre de haut) qui fera pâlir plus d’un rival. Mais la nouveauté ne s’arrête pas là : ses quatre moteurs embarqués dans les roues fonctionneront grâce à l’énergie solaire récupérée par un bataillon de capteurs discrètement implantés sur le toit.

Ecologique, la formule garantit également au véhicule son autonomie.

Côté design, Citroën EGGO présente une étonnante surface vitrée répartie sur les portes et le toit. De quoi faire transformer ce concept-car deux-places en un cocon aussi douillet qu’élégant.

© DR

Citroën UFO : un avant-goût du monde flottant

Ora-ïto a le goût des beaux objets. Des très beaux. Connu pour, pêle-mêle, ses flacons pour Guerlain, ses bijoux pour Christofle, ses accessoires estampillés Vuitton, le designer français réitère une collaboration prometteuse amorcée l’an passé avec Citroën, et c’est tant mieux.

Après l’Evo-Mobil présentée en 2010, Ora-ïto nous offre cette année l’UFO, le croisement réussi entre une soucoupe volante et la mythique DS de la marque aux chevrons. Tout en courbes et rondeurs, ce prototype propose des solutions techniques jusqu’alors inexplorées. Entre autres innovations, il met résolument de côté roues et axes de rotation classiques et opte pour… le déplacement sur coussin d’air. Autrement dit, ce prototype ne roule pas : il flotte.

© DR

« Rimac Concept One » : supercar, électrique et… croate

Soyons francs : la Croatie n’est pas connue pour être un haut lieu de l’ingénierie automobile. Pourtant, c’est bien dans ce pays qu’a vu le jour l’un des projets électriques les plus prometteurs.

Conçu et fabriqué par le jeune Mate Rimac (23 ans tout juste), « Rimac Concept One » reçoit quatre blocs électriques (un par roue) capables de développer 1 088 chevaux et d’atteindre sans tousser la vitesse de pointe de 305 km/h (le tout après être passé de 0 à 100 km/h en 2,8 secondes).

En cours d’homologation, cette supercar électrique relève encore en partie du concept. Il n’empêche qu’elle malmène déjà singulièrement les constructeurs traditionnels, à mille lieues de proposer de tels chiffres… et surtout une autonomie de 600 kilomètres que garantit un rack de 10 batteries lithium-ion.

© Rimac

Vieria Concept : on respire !

Développé par les Sud Coréens Gun-woong Kim (24 ans) et Su-ji Kim (23 ans) dans le cadre du Michelin Challenge Design, le concept-car Vieria ne polluera pas l’air… et sera même capable de purifier l’environnement.

La petite citadine sera en effet équipée d’une fonction innovante pour inhaler par l’avant l’air et les poussières de la ville, retenir les polluants dans un filtre puis rejeter par l’arrière un air fraîchement purifié.

Compacte, (Vieria Concept mesure tout juste 3,9 mètres de long pour 1,45 mètre de large), cette biplace électrique dispose de 4 roues dont la distance avec l’essieu peut être augmentée en mode « Normal » et réduite en mode « Dynamic » (sur autoroutes) grâce à un pivot central. Un système aussi astucieux qu’efficace pour garantir le confort de la conduite tout au long du parcours.

Crédit : Michelin Challenge Design.


Concept-car : BMW fait son Impossible

Tom Cruise ne sera pas l’unique star du prochain opus de Mission Impossible : le troublant concept-car EfficientDynamics de BMW fait en effet partie du casting.

Equipé d’une étonnante motorisation hybride (un moteur diesel à seulement trois cylindres couplé à deux moteurs électriques), ce coupé 2+2 a été retenu par la production hollywoodienne pour accompagner l’agent Ethan Hunt.

Seul regret : son apparition à l’écran devrait être de très courte durée. L’inconvénient de passer de 0 à 100 km/h  en 4,8 secondes !…

Crédit : BMW

« Family Dynamic » : le concept s’agrandit… au propre comme au figuré

Dans une vie antérieure, Adam Phillips dessinait des jouets. Ceci expliquant peut-être cela, il crée désormais des véhicules à mi-chemin entre rêve et réalité. Le dernier en date – le camping-car « Family Dynamic » – vient tout juste d’être plébiscité par le très select Royal College of Art.

Composée de deux compartiments modulaires, cette étonnante structure oblongue peut en quelque sorte être étendue ou resserrée au gré des besoins de la famille. A l’intérieur, un mur en verre « intelligent » projette des films, des jeux et accueille les fonctionnalités d’un ordinateur.

Et parce que le rêve doit rester à la portée de tous, ce projet, s’il est concrétisé, ne devrait pas être hors de prix. Adam Phillips y tient.

Crédits : RCA